Démarche artistique

La notion de la trace est au centre de ma recherche artistique : la trace comme cicatrice, empreinte, indice, ombre, reste, vestige, souvenir et repère.

Mon travail se caractérise par un vif intérêt pour les éléments du paysage urbain.
 Ce sont des micro-évènements, des informations subtiles, presque invisibles, des objets
 perdus, des récits, des rencontres fugitives et des traces de vie de toutes sortes qui
 m’incitent à créer.

Je tente ainsi de transmettre l’émotion ressentie au cours de mes errances dans ces lieux souvent silencieux, immobiles et périphériques. C’est une réflexion sur le temps et la mémoire, l’histoire individuelle et collective, la fragilité de l’existence.