Intervalles (ou écrire les vides)

Intervalles (ou écrire les vides) est inspirée par un album photo trouvé. Motivée par un désir d’établir une connexion entre moi-même et la personne ayant créée cet album, j’ai imaginé 36 dessins élaborés de manière très lente, proche d’une pratique méditative. En me basant sur la mise en page entière de cet album, pour créer ces dessins, je me suis concentrée sur les espaces vides entre les images que j’ai remplis avec une technique de griffonnage. C’était ma façon d’écrire, ou bien d’imaginer, d’une manière non verbale l’histoire de cette personne.

Album photo trouvé

36 dessins (encre noir sur papier japonais) étalés sur des tables

 

Installation, Project Room, Montréal, 2016